Archive pour janvier, 2012

Financement

Chères collègues, chers collègues,

Nous aimerions vous informer que le budget nous ayant été alloué pour l’organisation des journées d’étude se révélant très limité, nous ne pourrons prendre en charge votre voyage ou votre hébérgement. À cet effet, nous vous prions de bien vouloir contacter le plus tôt possible votre institut d’attache ou d’autres organismes afin d’obtenir le financement nécessaire. En revanche, votre petit déjeuner et votre déjeuner pendant les deux jours de nos échanges seront entièrement aux frais du comité d’organisation.

Publié dans:Financement |on 12 janvier, 2012 |1 Commentaire »

Programme du colloque

Le grand enthousiasme manifesté par plusieurs participants et les préparatifs déjà fort avancés augurent un très bon colloque. Le programme définitif et le calendrier des activités vous seront dévoilés dans les prochains jours.
fichier doc
Programme Colloque Concordia AUTOFICTION 27 et 28 avril 2012
Publié dans:Appel à contribution |on 8 janvier, 2012 |2 Commentaires »

Colloque

Penser l’autofiction dans les littératures francophones

Colloque international

Département d’Études Françaises- Université Concordia- Montréal

27 et 28 avril 2012

Appel à communications :

L’autofiction, inventée par Serge Doubrovsky en 1977, est un néologisme qui a connu un grand succès depuis son apparition. En s’inspirant des faits réels, ce genre remet en question la pratique traditionnelle naïve de l’autobiographie en mettant en doute sa vérité et sa sincérité. Il brouille les critères génériques définis et formalisés par Philipe Lejeune dans Le Pacte autobiographique (1975). La biographie de l’auteur n’est plus au centre du récit mais c’est plutôt la manière et le style dont le récit est narré qui fait dorénavant l’objet d’intérêt. Parmi les nouvelles avancées critiques on peut citer Albeca (2007) qui parle de « pacte ambigu », la relecture de Doubrovsky par Battiston et Weigel (2010), les études de Baudelle (2011) et Bauman (2008), Gasparini (2008), Ouellette-Michalska (2007) ou encore les travaux de Schmitt (2010) sur le Je réel / Je fictif.

Si, en général, l’autofiction se définit comme une déviation du genre autobiographique, cette définition est sujette à des interprétations très diverses. La synthèse entre l’autobiographie et la fiction permet aux critiques et aux écrivains aussi d’adapter le terme autofictionnel à leurs cultures, leurs langues et à leurs espaces. C’est dans cette perspective assez particulière que nous voulons lancer la réflexion sur le genre autofictionnel dans les littératures francophones. Parmi ces écrits autofictionnels on peut citer à titre d’exemple : (Marie-Sissi Labrèche Bordeline (2002), Camara Laye L’Enfant noir (1953), Régine Robin, Mégapolis : les derniers pas du flâneur (2009), Assia DJEBAR Ces voix qui m’assiègent (1999) ou encore Abdelfattah Kilito La Querelle des images (1995).

Comment, donc, les écrivains et les critiques francophones perçoivent-ils l’autofiction?

De quelle manière la notion d’autofiction se développe-t-elle dans les récits des écrivains francophones et quels sont les critères linguistiques, poétiques et stylistiques qui permettent une lecture à la fois référentielle et romanesque de ces récits?

Peut-on parler d’une autofiction ou des autofictions dans le champ de la littérature francophone?

Quelques axes de réflexion :

- Autobiographie et autofiction

- La fictionalisation de soi

- Genèse et autofiction

- Le vraisemblable

- Troubles dans le genre

- L’auteur et son double

- Frontières de l’écriture de soi

Ce colloque est destiné aux jeunes chercheur(e)s en littératures francophones qui se tiendra le 27 et 28 avril 2012 à l’Université Concordia, Département d’Études Françaises, 1455 BVD de Maisonneuve Ouest Montréal (QC) H3G 1M8 Canada.

Veuillez envoyer à l’adresse électronique autofictionfrancophone@hotmail.ca une proposition de communication d’environ 250 mots avec une courte bi-biographie, en français, au plus tard le 30 novembre 2011.

Comité organisateur : Françoise Naudillon, El Hassan Yacoubi, Germain Nyada.

………………

Bibliographie à titre indicatif

ALBERCA, Manuel, El Pacto ambiguo. De la novela autobiográfica a la autoficción, Madrid, Biblioteca Nueva, 2007 (prólogo de Justo Navarro).

BATTISTON, Régine et WEIGEL, Philippe, Autour de Serge Doubrovsky, avec des articles d’Elizabeth Molkou, Marie Miguet, Annie Juan-Westlund, Sylvie Jouanny, Sylvie Loignon, Philippe Gasparini, Armine Kotin Mortimer, Annie Pibarot, Damien Zanone, Michel Erman, Mariette Cuenin-Lieber, Claude Coquelle, Arnaud Genon, Isabelle Grell, Peter Schnyder, Frédérique Toudoire-Surlapierre, Ed Orizon, 2010.

BAUDELLE, Yves (avec Élisabeth Nardout-Lafarge) (dir. d’ouvrage), Nom propre et écritures de soi, Presses de l’Université de Montréal, 2011.

BAUMANN, Henrik, Die autobiographische Rückkehr, Studien zu Serge Doubrovsky, Hervé Guibert und Jean Rouaud, Martin Meidenbauer Verlag, München, 2008.

COLONNA, Vincent, Autofiction et autres mythomanies littéraires, Auch, Tristram, 2004

DOUBROVSKY, Serge ; LECARME, Jacques ; LEJEUNE, Philippe, Autofictions et Cie, Cahiers RITM, Paris, Université de Paris X, n° 6, 1993.

JEANNELLE, Jean-Louis et VIOLLET, Catherine (dir), Genèse et autofiction, Louvain-La-Neuve, Bruylant-Academia s.a, 2007.

MATHIEU, Martine (dir), Littératures autobiographiques de la francophonie, Paris, C.E.L.F./L’Harmattan, 1996.

OUELLETTE-MICHALSKA, Madeleine, Autofiction et dévoilement de soi, Montréal, XYZ éditeur, Documents, 2007.

SCHMITT, Arnaud, Je réel / Je fictif, Au-delà d’une confusion postmoderne, Presses universitaires du Mirail, coll. essais de littérature CRIBLES, 2010.

 

Responsables : Françoise Naudillon, El Hassan Yacoubi, Nyada Germain

 

Adresse : Université Concordia, Département d’Études Françaises, 1455 BVD de Maisonneuve Ouest Montréal (QC) H3G 1M8 Canada.

 

Publié dans:Appel à contribution |on 7 janvier, 2012 |Pas de commentaires »

Bienvenue

Vous trouverez ici les informations complémentaires liées au colloque international « Penser l’autofiction dans les littératures francophones  », qui se tiendra au département d’Études françaises de l’Université Concordia, les 27 et 28 avril prochains.

N’hésitez pas à  réagir à nos billets ou à faire des suggestions. En attendant impatiemment de vous accueillir à l’Université Concordia, veuillez recevoir nos plus cordiales salutations.

Publié dans:Bienvenue |on 7 janvier, 2012 |Pas de commentaires »

it's my life |
bobinus |
kokkoskafe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | chaloca
| mimiladouce
| jackhiggins